Actes 2.42 – Persévérer dans la doctrine des apôtres

Persévérer dans la doctrine des apôtres
Persévérer dans la doctrine des apôtres

C’est dans le livre des Actes que nous avons le récit de la naissance de l’église.  Elle arriva faisant suite au baptême de feu que les apôtres reçurent à la Pentecôte.  Les apôtres sortirent pour rendre témoignage de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et près de 3000 âmes acceptèrent la Parole et furent baptisés (Actes 2.41).  C’est ainsi que l’église se forma.

Il est dit par la suite qu’ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières (Actes 2.42).  Cette persévérance allait leur permettre de grandir dans la foi et de s’affermir comme disciples du Seigneur.

Message audio

Dans la présentation d’aujourd’hui nous considérons particulièrement sur la signification de « persévérer dans la doctrine des apôtres ».  Pourquoi spécifiquement « la doctrine des apôtres »?  Cela s’explique par le fait qu’ils ont été choisis par le Seigneur Jésus pour être ses représentants.  Il les a pris à part durant tout son ministère pour qu’ils puissent le voir agir, l’entendre parler et recevoir des informations privilégiées pour les préparer à l’œuvre d’être ses ambassadeurs.  Nous retrouvons le Seigneur à plusieurs reprises en train de les enseigner.  Dans Matthieu 5.1-2, les disciples s’approchèrent de Lui et il les enseigna.  Marc nous dit que Jésus expliquait tout à ses disciples (Marc 4.34).  Pour les Douze, ce que le Seigneur affirmait était les paroles de la vie éternelle (Jean 6.68).  Ils sont donc, les mieux préparés pour transmettre le message de l’Évangile et de mettre en place les fondations de l’Église de Jésus-Christ.

Un autre élément important à comprendre est le fait qu’ils étaient dirigés par l’Esprit Saint.  C’est lui qui les a inspirés afin de rendre témoignage de Jésus.  Il a pour mandat non seulement d’enseigner les apôtres, mais également tous les disciples de Jésus.  C’est de lui que Jésus parlait lorsqu’il a dit que le Père enverra le consolateur.  Il fait en sorte que les Douze se rappellent tout ce que Jésus leur a dit (Jean 14.26).

L’église aujourd’hui doit être vigilante, car il y a toutes sortes de doctrines non inspirées et non conformes à la volonté de Dieu.  Le mot doctrine en grec « didache » signifie enseignement.  C’est l’enseignement des apôtres que nous devons apprendre et dans lequel nous devons persévérer comme l’église de Jérusalem le faisait au début.  Il y a toutes sortes de doctrines, mais un seul Évangile.  Il s’agit du témoignage de la nouvelle alliance promise par les prophètes (Hébreux 10.16).  Cette alliance est différente de la doctrine de l’Ancien Testament qui nous démontre les conséquences du péché.  La nouvelle alliance au contraire nous permet d’être justifiés et de devenir membres de la famille de Dieu en recevant son Esprit (2 Corinthiens 3.6).

Il est important pour chacun d’entre nous qui désirons être disciples de Christ de bien connaître sa Parole.  C’est par elle que nous apprenons la volonté de Dieu pour nos vies.  Les apôtres nous ont laissé les Écritures dans lesquelles nous retrouvons le plan de Dieu, ses pensées et ce qu’il attend de notre part.  Paul dans sa deuxième lettre à Timothée nous démontre l’importance de la Parole de Dieu.  Il affirme que

Les Écritures sont inspirées de Dieu, ce n’est pas de simple parole, mais celle que Dieu, le créateur, a bien voulu nous faire grâce de nous partager.  Le mot grec pour inspirer « théopneusie » démontre que la Parole a été littéralement soufflée par Dieu pour notre instruction (2 Timothée 3.16-17).  De là l’importance qu’il nous faut nous attacher à la véritable parole telle qu’elle a été enseignée, afin d’être capable d’exhorter selon la saine doctrine et de réfuter les contradicteurs (Tites 1.9).

e qui est écrit dans la Bible est notre nourriture spirituelle.  Lorsque Jésus a été tenté par le diable il lui a dit que « l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matthieu 4.4).  N’oublions pas cette parole de l’Ancien Testament dans Osée 4.6 qui dit « mon peuple périt faute de connaissance ».  Sans la Parole de Dieu, nous souffrons d’anorexie spirituelle, nous sommes sous-alimentés.  Notre âme a besoin de la Parole de Dieu, il nous faut avoir soif du Dieu vivant (Psaume 42.2).  C’est par la connaissance de la Parole que nous nous fortifions en Christ.  Elle nous permet de comprendre sa volonté, de saisir ses promesses que nous découvrons dans la Parole.

Il nous faut persévérer dans la connaissance des Écritures.  Nous devons prendre garde de ne prendre qu’une partie des Écritures qui nous plaît au détriment d’autres enseignements bibliques.  Plusieurs prennent un point doctrinal et l’établissent comme le point essentiel de leur foi.  Par exemple, considérons les judaïsants qui désirent mettre l’église sous la loi ou les ultra-calvinistes qui n’ont plus besoin selon eux d’évangéliser, car Dieu a choisi d’avance ses élus.  La Parole de Dieu forme un tout, nous devons prendre les textes bibliques dans leur contexte.

En persévérant dans la doctrine  des apôtres nous gardons nos pensées en Christ et n’avons pas à nous confier dans l’homme.  Ne nous laissons pas entraîner par toutes sortes de doctrines étrangères (Hébreux 13.9).

Le Psaume 119 nous démontre la place que doit occuper la Parole de Dieu dans nos vies… Le psalmiste utilise la Parole pour se diriger (v 9). Il serre la Parole dans son cœur afin de ne pas pécher contre Dieu (v. 11). Il se réjouit en suivant ses enseignements (v. 14) et il en fait ses délices (v.16). Il choisit de suivre la vérité, c’est pourquoi il place les lois de Dieu sous ses yeux (v.30). Il utilise la Parole de Dieu comme une lampe à ses pieds et une lumière sur son sentier (v. 105) et nous pourrions citer plusieurs versets de ce psaume qui nous fait l’éloge de ce que la Parole de Dieu accomplit dans nos vies.

Finalement, une bonne connaissance de la Doctrine des apôtres nous permet de bien transmettre l’Évangile et de servir le Seigneur dans l’enseignement des autres membres de l’église.  Dans Matthieu 28 le Seigneur nous appel à servir dans sa grande mission.  Il nous dit « Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit (Matthieu 28,19-20).  Mieux nous connaissons sa parole mieux nous sommes équipés pour répondre à son appel et aider les disciples dans la mesure des dons spirituels que nous avons reçus.

Le moins bien que nous connaissons le message biblique, plus nous risquons d’induire en erreur notre prochain et cela pourrait avoir un impact sur la destinée de celui que nous désirons aider.  Souvenons-nous que le message de l’Évangile se transmet d’une personne à l’autre.  Paul l’explique à Timothée lorsqu’il lui dit « Ce que tu as entendu de moi en présence de nombreux témoins, confie-le à des personnes fidèles qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres (2 Timothée 2,2).

Tout comme l’église de Jérusalem, nous devons persévérer en suivant son exemple en nous attachant à la doctrine des apôtres qui nous fait connaître la volonté de Dieu pour nos vies.  Cela nous évitera d’être pris au piège par les ruses du diable tout comme Jésus a été victorieux auprès de lui en se défendant avec la Parole de Dieu.  Nous serons aussi équipés pour assister les plus jeunes dans la foi en les dirigeants toujours selon la parole.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*